ACCUEIL - BIOGRAPHIE - GALERIE DE PEINTURE - ATELIER - EXPOSITIONS - CONTACT

Agnès Cordiez est née en 1946 à Bruxelles. C'est dans son enfance, au contact de son oncle le peintre Henri Veraart, qu'elle ressent ses premières émotions artistiques.

De retour en Belgique en 1978 après un séjour de 7 ans à Kinshasa (Zaïre), elle suit ses premiers cours de dessin et peinture avant de s'inscrire en 1996 aux cours de peinture de Dominiq Fournal à l'Académie des Beaux-Arts de Wavre.

Sur son œuvre : Une rétrospective furtive, étrange et quelque peu sauvage, voire même chaotique. Agnès Cordiez ne se laisse guider que par sa sensibilité et rien, dans le traitement de ses sujets, n'obéit à un système préconçu. Ses visions méditatives sont une source inépuisable, ses décors oscillent entre ce que l'œil a vu et ce que le rêve a inventé. Elle oblige l'esprit à traduire ce qui reste de nos émotions.

Architecte de l'espace mental, elle campe les lieux en fonction des saisons. Cette forme de sensibilité qui commande la main de l'artiste ouvre le chantier des impressions gouvernées jadis par l'émotion du moment. Entre impressionnisme et abstrait, son art se cristallise par une esthétique de la stylisation des lieux.


LA VISION DE DOMINIQ FOURNAL

Il paraît bien vaste l'espace né sur cette feuille, cette toile. Et voici que nous marchons dedans, notre corps avec nous.

"COSA MENTALE", "ABSTRACTION", et pourtant...

De tels dessins présupposent les années d'expérience où Agnès Cordiez s'est nourrie d'un long travail du pastel et du croquis pris sur le vif lors de voyages ou dans l'intimité. La manipulation savante et le collage inattendu de papiers multiples apportent à ses peintures cassure et contraste.

Faire et défaire, coudre et découdre, délier et rouvrir le plan.

Les images que nous montre l'artiste, sont essentiellement des lieux. Nous prospectons longtemps dans ces architectures faites de tiges croisées et de directions contraires. De jour comme de nuit, couleur oblige, nous rencontrons des formes en mouvement, des objects explosés dont la nature profonde est purement picturale.

Dans ce merveilleux fracas silencieux de la peinture, la palette évolue comme un bruissement d'aile et porte dans ses valeurs les douceurs tactiles de la lumière.

Vous avez dit abstraction ? Quelle abstraction ?

DOMINIQ FOURNAL

   Copyright Agnès Cordiez - Artiste peintre Vg-webcreation : référencement et création de site internet